10 – Comparaison de souches bactériennes résistantes à des antibiotiques avec des souches sensibles de même espèce – II : Cas de la pénicilline

Author : M.BELJANSKI
C.R. Acad. Sci., 1950, 230, pp.875-877.

Available in French only

ABSTRACT: Tandis qu’une souche de Staphylococcus aureus streptomycino-résistante n’accumule que de l’acide ribonucléique, une souche de même espèce, mais pénicillino-résistante, accumule non seulement des quantités supérieures d’acide ribonucléique, mais également de protéines, de mononucléotides puriques et de composés phosphoriques acido-solubles. Ces différences sont peut-être basées sur les modes d’action différents des deux antibiotiques quant aux acides nucléiques : la pénicilline n’empêche pas la dépolymérisation de l’acide ribonucléique qui se dégrade et participe à la synthèse des protéines. La streptomycine, au contraire, se complexifie avec l’acide ribonucléotique (ou avec les nucléoprotéines) et freine sa dépolymérisation.

Download Comparaison de souches bactériennes résistantes à des antibiotiques avec des souches sensibles de même espèce – II : Cas de la pénicilline

Posted in Mirko Beljanski's Scientific publications.