Mirko Beljanski et les fragments ARN

RealBuild

Dans une toute autre ligne de recherche, la nature et le rôle des ARN auront occupé Mirko Beljanski toute sa vie.

Sa thèse de doctorat et ses premières publications portaient déjà sur l’accumulation intempestive d’ARN par les bactéries mises en présence d’antibiotiques. Puis, il étudia longuement le rôle des ARN dans la synthèse des protéines, ou de leurs précurseurs, les peptides.

D’autres travaux ont conduit Mirko Beljanski à concevoir de courts fragments d’ARN aujourd’hui appelés ReaLBuild®, autrefois connus sous le nom de Remonte Leucocytes Beljanski, ou RLB, déterminant dans la protection de l’immunité.

In vitro, ces ARN fragments stimulent considérablement la synthèse d’ADN de moelle osseuse.

Pris par voie orale, ces ARN agissent comme des amorceurs de la synthèse de l’ADN dans les cellules souches de la moelle osseuse. Au fur et à mesure que les cellules se divisent et se différencient, les plaquettes et globules blancs sont régénérés.

Synthèse d'ADN moelle osseuse et fragments d'ARNMirko Beljanski a montré que les taux de leucocytes et de plaquettes remontaient très régulièrement chez des lapins traités sous chimiothérapie lourde et fragments d’ARN, tandis que dans le groupe témoin de lapins traités par chimiothérapie seulement, tous étaient décédés. Tous les lapins qui avaient bénéficié des fragments d’ARN avaient survécu aux 60 jours, durée de l’expérience.

Les plaquettes sanguines sont absolument essentielles et doivent être maintenues à bon niveau. Mais la chimiothérapie peut détruire les plaquettes.

Lorsque le taux de plaquettes est trop bas, il y a risque d’hémorragie, ce qui peut entraîner la mort. Jusqu’à Beljanski, il fallait alors interrompre les chimiothérapies et attendre que leur taux remonte à un niveau acceptable.

En savoir plus :

Les fragments ARN et la levure
Les fragments ARN méthode Beljanski sont souvent imités : la plupart des fragments ARN disponibles sur le marché sont souvent à base de levure. La Fondation Beljanski et le CIRIS ont procédé à une étude des différents « fragments ARN » vendus en Europe.
Vous pouvez lire un résumé de cette étude à la rubrique les fragments ARN et la levure.

La recherche continue
Le Cancer Treatment Centers of America a également testé deux types de fragments d’ARN : les fragments d’ARN d’Escherichia coli K12 méthode Beljanski, et ceux obtenus à base de levure.

Différents des autres extraits Beljanski
Les fragments ARN méthode Beljanski sont différents des autres extraits Beljanski car ils ne sont pas encapsulés mais sous forme de poudre blanche à laisser fondre sous la langue.